Show time

La saison bat son plein à notre pourvoirie Bear Buck Obsession en Saskatchewan.  Les journées sont longues et remplies. Vous me pardonnerez donc si je néglige un peu le blog pour les prochaines semaines.  Le succès de mes chasseurs est ma priorité première.

Si le coeur vous en dit, pour prendre la relève, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com .  Mon chum Martin s’occupera de publier vos histoires.

Profitez de la saison, dans quelques jours vous aurez à attendre une autre année !

1

Deux outils

Voici deux autres livres qui peuvent vous inspirer beaucoup sur le point de vue aménagement et sur le point de vue implication dans des causes à caractères environnementales et fauniques.

blog12ablog12b

La viellesse

Voici une chose rare de nos jours. Un vieux bucks de près de 10 ans en milieu naturel mais hors zone de chasse et régulièrement nourri par des résidents. Je ne crois pas qu’ils en restent beaucoup au Canada actuellement avec les hivers difficiles à répétition, la pression de chasse, les coupes forestières éhontées dans la plupart des forêts de qualité pour en faire des ravages etc…

blog11

De la réflexion

De temps à autres, je vous suggère des livres d’intérêt. En voici deux qui ne peuvent pas laisser indifférents les gens qui sont concernés par l’égalité des peuples et le futur de la terre. À leur lecture, vous visiterez moins les Doloramas, Wall-Mart et Canadian Tire de ce monde et vous y penserez deux fois avant de concevoir un troisième enfant et même un deuxième. L’adoption international devrait être une priorité absolue et les religions devraient reviser leurs priorités…

blog10ablog10b

Le paradis

Un ami de longueur date qui ne lésine pas sur les efforts et les beaux $$$. Je n’ai pas besoin de vous dire qu’il ne va pas virer à Anticosti ou dans l’ouest.

blog9

Vite la trappe

Je n’ai pas besoin de vous dire que ça va nécessiter l’intervention d’une bonne douzaine de collets bien placés pour rammener un peu d’ordre dans la bâtisse…

blog8ablog8bblog8c

Une autoroute

blog7aÀ l’occasion, on cherche à documenter quelques choses sur le chevreuil et on s’aperçoit que d’autre chose d’aussi intéressant s’y présente. Les oiseaux comme les mammifères recherchent de l’eau de qualité pour s’y abreuver ou pour nager ou pour chasser…

blog7b

Une beauté

Je ne peux pas vous dire grand chose sur ce champignon qui parasite les chênes en début de décomposition autre que c’est de toute beauté cette structure.

blog6

Pas toujours facile

L’aménagement pour la chasse et la forêt est une science de l’expérience et de la connaissance de trois choses qui vont ensemble mais qui nécessitent de faire des connections. Voici un aménagement à moyen terme qui nécessite du travail au 3 ans. Une coupe à blanc replantée en pin rouge au centre et en pin blanc sur les bordures. Le pin rouge nécessite des dégagements pour prendre toute la lumière possible. Le pin blanc ne doit pas avoir de dégagement avant au moins 20 ans pour éviter d’être parasité par le charançon. J’ai planté des glands de chêne au centre parmi la repousse de pin rouge car le chêne prend lui aussi du soleil. Nous sommes à l’étape du dégagement des chênes. Par contre, si vous regardez bien la troisième photo, vous remarquerez que j’ai agi ainsi pour laisser pousser une repousse de tremble en bordure qui sert à deux choses. Elle sert d’écran visuel aux chevreuils qui ont tendance à arrêter en bordure du bûcher à l’intérieur de quelques mètres en forêt mature pour vérifier les dangers dans le bûcher avant de sortir. Cet écran les force à sortir plus dans le bord pour vérifier donc à s’exposer avant la noirceur.  Dans la photo seconde, je n’ai pas mis d’écran car la forêt mature derrière est très dense en conifères et basse, ce qui force déjà les chevreuils à l’exposer pour vérifier le bûcher. De plus, cette bordure n’a pas de lumière car c’est le côté sud du bûcher, ce qui favorise une repousse en érable, une espèce d’ombre et un aliment de choix pour le chevreuil.

blog5ablog5bblog5c