Faut y croire …

Juste un p’tit message pour encourager les chasseurs qui recherche à prélever un mâle mature en Outaouais!

Pour une première année, nous avons chassé sur une terre de 600 acres que nous louons à Val-des-Monts en Outaouais. Lors de nos prospections, nous avons installé plusieurs Spypoints question de nous donner une idée de la faune locale. Nous avons eu plusieurs belles images (dindon sauvage, chouette, ours noir, pékan, raton…évidement, chevreuils), mais une seule d’un mâle mature prise tôt au printemps.

Pour ce qui est des signes de la présence d’un buck mature, à part quelques pistes et frottages, nous en avons aussi vu très peu

frottages

pisteFinalement, nous avons quand même eu la chance d’en prélever un de taille (carcasse pesée chez le boucher…135 lbs)…aucune idée de l’âge!! Il est sorti le dimanche matin de la deuxième fin de semaine. Aucun leurre olfactif, pas de bouffe, pas de ratling ou de grunt….juste des calls de femelle en chaleur. PB094808 (3)La tête du chevreuil est actuellement chez Royal Robillard pour faire blanchir le crâne.

Hugo Robillard


Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

Investir dans l’avenir

Dans la zone 7, quand année après  après année on laisse passer les spikes et les 4 pointes, le résultat est au rendez-vous …
Félicitations Renaud.

IMG_0198Mario Binette


Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

Lire son territoire

Voici un chevreuil qui a été récolté en 2008 dans un éclairci de peuplier faux-trembles, après avoir laissé passer 2 spikes et un 6 pointes de 1 an et demi.  Ce buck n’avait pas le choix de passer devant moi étant donné qu’il a été chassé sur une passe naturelle (funnel).  Les appâts ,oui c’ est bon, mais il faut être capable de lire les cartes de son territoire afin de maximiser les chances de récoltes. Selon moi une combinaison plus gagnante que les appâts.

Martin Archambault

P1020649


Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

À l’an prochain …

Comme vous pouvez le constater, cette année notre problème était l’heure. Veaux, femelles et mâles bien avant ou bien après l’heure légale de chasse. Dans notre coin de la 6 nord se ne fut pas un succès pour personne.
Erreurs, ODEURS, sur chasse et beaucoup plus de coyotes qu’à l’habitude. Mais y a de l’espoir.

MonsieurOn en apprend à tous les ans. À suivre…
Hugo Larouche


Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

 

À faire rêver

Voici un spécimen trouvé mort en Outaouais (probablement un acte de braconnage). On peut dire que les Bucks du Québec de cette grosseur sont rares mais combien de spécimens de cette taille se cachent durant la chasse et deviennent nocturne.

Combien peux scorer un tel panache ?

P1000851Martin Archambault


 

Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

Dernière photo…

Voici la dernière photo de ce mâle mature ,le chasseur dans la cache en arrière plan le récolte dans les secondes qui suivirent.
mmmmmmmmmm 118A noter que le buck sera naturaliser  par le chasseur.

 

deer 2014 005Alain Paquette Taxidermiste


Si le coeur vous en dit, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com

Show time

La saison bat son plein à notre pourvoirie Bear Buck Obsession en Saskatchewan.  Les journées sont longues et remplies. Vous me pardonnerez donc si je néglige un peu le blog pour les prochaines semaines.  Le succès de mes chasseurs est ma priorité première.

Si le coeur vous en dit, pour prendre la relève, envoyez vos photos et un petit texte à louis@chasserlechevreuil.com .  Mon chum Martin s’occupera de publier vos histoires.

Profitez de la saison, dans quelques jours vous aurez à attendre une autre année !

1

Deux outils

Voici deux autres livres qui peuvent vous inspirer beaucoup sur le point de vue aménagement et sur le point de vue implication dans des causes à caractères environnementales et fauniques.

blog12ablog12b

La viellesse

Voici une chose rare de nos jours. Un vieux bucks de près de 10 ans en milieu naturel mais hors zone de chasse et régulièrement nourri par des résidents. Je ne crois pas qu’ils en restent beaucoup au Canada actuellement avec les hivers difficiles à répétition, la pression de chasse, les coupes forestières éhontées dans la plupart des forêts de qualité pour en faire des ravages etc…

blog11