Ça se réchauffe mais c’est pas drôle.

On a encore des hivers mais pour combien de temps?

Plus facile

img813

La photographie de la nature a beaucoup changé depuis que les appareils sont numériques. Quand j’ai commencé à prendre des photos sérieusement, nous travaillions avec des films 35mm diapositives. À chaque clic s’était 60 cents qui partait. Tu avais avantage à savoir quoi faire. J’aimerais bien avoir encore quelques moments privilégiés que j’ai eu mais avec la technologie d’aujourd’hui. Cette photo serait meilleure. Elle serait plus au point ( meilleur focus) entre autre. Ce couple de macareux m’avait donné que quelques secondes pour prendre la photo et j’ai préféré prendre qu’une photo moyenne au lieu d’en prendre plusieurs mauvaises et peut-être en échapper une excellente.

Faut pas capoter!!!!

spypoint44

spypoint44

spypoint44

spypoint44

spypoint44

spypoint44

Y-a-t-il quelqu’un qui peut dire que ces chevreuils ne sont pas en train de bénéficier d’une apport alimentaire qui les aidera à passer l’hiver? Il ne semble pas que ce gros coyote semble avoir bouleverser l’équilibre du secteur. Faut en prendre et en laisser avec le nourrissage hivernale. Si c’est bien fait, dans de bonnes places et au bon moment, ça peut être très positif.

De la variété

force

force

L’appâtage peut attirer plusieurs espèces non désirées. Plusieurs pensent que ours, coyotes, corbeaux font automatiquement fuir les chevreuils, diminuer mais pas fuir.

spypoint

spypoint

Sur la deuxième photo, vous observez un comportement typique des bucks sur beaucoup d’appât. Ils ne rentrent pas directement sur les appâts mais les coutournent pour couper les trails de chevreuils qui mènent à l’appât pour sentir si il y a des femelles en chaleur qui ont passé dans le temps du rut évidemment.

Les caribous ont de la misère.

img303 copy

Le groupe de recherche Alpha Wildlife critique un programme d’élevage du caribou forestier dans la région de Little Smoky. En juin 2016, le gouvernement albertain annonçait qu’il clôturerait 100 kilomètres carrés d’habitat dans le nord-ouest de la province afin que le caribou forestier puisse s’y reproduire sans danger. Tous les prédateurs, loups, ours et cougars, qui pénètrent dans l’enclos seraient éliminés. Il y va de même pour les autres ongulés. Selon une étude du biologiste Gilbert Proulx, d’Alpha Wildlife Research & Management Ltd, cette méthode ne garantit pas la survie à long terme de l’espèce et met en péril la vie sauvage à l’intérieur et à l’extérieur de l’enclos.

Sur la photo que ma blonde a prise lorsque je guidais, ce sont des caribous de la Georges, un troupeau qui est passé de 600000 individus à moins de 10 000 en 25 ans.
Presque tous les populations de caribous mondiales sont en problème. À l’exception de quelques troupeaux, la majorité sont en déclin marqué. Le changement climatique ( réchauffement) semblent le premier coupable. Je vous reviens sur cela.

Ça peut changer vite

DSC01050 copyDSC00103 copy

Voici à quoi ressemblait notre saison vers le 15 octobre. Ceux pieds de neige qui commençait à fondretranquillement pour nous mettre dans la boue et la slush. Ça ne commencera pas à fondre ici demain mais il peut peut-être arrêter de neiger pour un mois ou deux…..

Similaire

img811-1-copy

Durant la même session de photos. La photo de la nature s’est un peu comme la chasse, il y a des matins magiques que tout marche comme sur des roulettes dans un zoo et d’autres( la plupart) où vous êtes seul avec vos  »KodaK » et rien ne bouge…
Dans une autre ordre d’idée. Un autre 15 cm de neige suivi d’une pluie abondante, ça commence à être très ordinaire pour les chevreuils dans l’Outaouais. Je pense que c’est la même chose dans la Beauce en descendant vers le Bas-St-Laurent et à Anticosti avec déjà plus de 3 pieds de neige.

Une teinte rosée

img815-1

Ma conjointe, Jose Schell, a eu l’opportunité de photographier un couple de huart à gorge rousse et leur petit. Ça date déjà de plusieurs années. La végétation environnante était dans des teintes de rouille comme les tundras en automne. Ça donnait ce genre de réflexion selon le secteur de l’étang. Ce sont des oiseaux qui nichent sur des îlts ou en bordure de petits étangs ou lacs en toundra maritime.