Un regard vers le paradis

MNe me demandez pas pourquoi ces quiscales bronzés regardent vers le haut comme à l’écoute d’une force supérieure. Possiblement le survole d’un prédateur potentiel… à moins qu’ils participaient à un exercice de chant.

Les couleurs du printemps

tremble printempsOn reconnait beaucoup de concentration d’espèces forestières aux couleurs d’automne mais on reconnait encore plus facilement certaines essences le printemps. Les trembles sont les premiers à développer des feuilles et ce sont également les premiers peuplements à recevoir la visite des ours qui raffolent de leurs jeunes pousses. C’est d’ailleurs l’une des raisons de l’abondance des ours à notre pourvoirie: les trembles.ours BBO

Un prédateur efficace

L’épervier brun est l’un des rapaces en diminution d’effectif avec les utilisations abusives des pesticides en milieu agricole et avec les monocultures de soya et de maïs. Ce rapace se nourrit de souris mais beaucoup d’autres petits oiseaux et d’insectes.

Le coloré

MLe canard huppé mâle est assurément le plus coloré de nos canards. Connu pour son exceptionnelle coloration mais surtout pour le fait qu’il niche dans des anciens trous de grand pic, il est commun dans tout le sud du Québec.

Commission Charbonneau

MIDDLE DETECTIONMIDDLE DETECTION
Y-a pas à dire que ça passerait pas les syndicats de la construction, un travailleur qui bosse jour et nuit et avec des grosses charges sans ceinture pour son dos et je gagerais qu’il n’a pas ses cartes de compétences…..

Le timide

SIDE DETECTIONMIDDLE DETECTION

Voici deux photos à deux jours de différence d’un vison d’Amérique de la famille des mustélidés. La même famille que la loutre, la belette, la moufette, la martre et le pékan; tous des animaux à fourrure. Le trappage du vison et un peu comme la chasse aux gros bucks, c’est à la passe que c,est le plus profitable, les appâts ne sont pas le nerf de la guerre mais bien la connaissance de son habitat et ses habitudes.

Les premiers

PICT0126 copie
Voici les deux premiers bucks qui sont revenus d’un hiver moyennement difficile. Rapidement, ils se sont retrouvés sur une Trophy Rock et depuis le 5 mai, ils semblent revenir régulièrement de jour et de nuit. Le besoin semblait important. J’ai hâte de voir quel genre de panache vont pousser.

Bien camouflée

DSC04393 copieDSC04393 copie - copieVoici mon outarde préférée. Elle niche depuis 5 ans maintenant et depuis 4 ans sur une vielle cabane à castors. Jamais la même cabane deux ans en ligne. Son chum est l’outarde la plus courageuse que je connais. Elle a chassé un voilier au complet de plus de 30 outardes amerris pour la nuit. Elle chasse mon chat qui a maintenant peur des cris d’outardes et ne tolère pas la présence qu’un autre canard à proximité.

Passe printanière?

DSC04375 copiePICT0005 copiePICT0018 2 copiePICT0052 copie
Voici une photo de traces de chevreuils dans une passe migratoire sur notre terre. Voici le résultat d’une semaine de passage environ 10 jours après la fonte finale des neiges. Avant les hivers difficiles de 2008 et 2009, cette passe était un sentier creusé le printemps et à l’approche de l’hiver. J’ai placé quelques photos de 2014 en été car elle est aussi utilisée l’année durant par tous les gibiers du secteur et leurs prédateurs. C’est une question de topographie.

L’utile à l’agréable

DSCN1069DSCN1048 copieDSCN1034PICT0021
La semaine dernière, nous avons suivi un cours d’abattage d’arbre pour augmenter notre niveau de sécurité en forêt. Lors de la partie pratique, nous avons fait quelques arbres difficiles et dangereux pour toucher toutes les particularités des vieux arbres tordues ou penchés, accotés et même percés. Ça fait 25 ans que je touche à des scies à chaîne avec plusieurs milliers de pieds de bois de couper et au moins 4 scies de brûler. J’ai appris plus en 2 jours que ces années à faire des choses dangereuses. Je peux maintenant être beaucoup plus efficace pour ouvrir des petits secteurs pour les chevreuils sans faire de conneries.DSC01781 copie
Un ouvrage qui a nécessité quelques heures de scies…..