Le lunch

Voici l’oeuvre des loups. On pense souvent que les loups se nourrissent que de grandes faunes comme le chevreuil ou l’orignal mais en automne beaucoup de castors se font prendre sur la terre ferme par les loups. Je les avais entendu ce matin là et finalement en prospectant le bord de la rivière, je tombe sur ce gros castor à moitié mangé.

grosse différence


Vous n’avez pas besoin de regarder longtemps cette photo pour voir une énorme différence entre les deux faons de l’année. C’est plutôt exceptionnel. Est-ce un mâle et une femelle et qu’ils viennent de pères différents donc un très gros et un très petit? Je vous laisse juger et réfléchir car je n’ai pas de réponse. Salut

nouveau sujet

Nous avons un nouveau sujet qui s’est présenté sur notre secteur nouvellement découvert. Il y a actuellement une dizaine de bucks différents qui touchent le site d’appâtage mais ce ne sont pas tous des réguliers et celui ci est le plus gros , il est régulier mais de nuit actuellement. Sur ce site, je crois que la combinaison de sel minéral et de coulis proxpedition a fait une différence sur l’achalandage. Mes petits tests sur appât séparés semblent démontrere cela. J’espère que nous récolterons celui-ci.

Dans le panache

Plusieurs pensent que les plus petits bucks matures ne frottent pas les arbres avec agressivité et cassent peu de branches. Voici un mâle de possiblement 3.5 ans qui se promène avec sa propre branche dans le panache. Je ne sais pas si il va la garder longtemps mais elle est assurément le résultat d’un frottage excessif qui est devenu agressif.

plus de visiteurs


Comme au Québec ou ailleurs, lorsqu’on met des appâts dans le bois, il est normal de recevoir la visite de certaines espèces autres que celle recherchée. Dans l’ouest, les gibiers sont nombreux. Si tu veux diminuer tes possibilités d’attirer des animaux comme l’ours, tu dois éviter les appâts riches en énergie de type carbohydrate comme l’avoine ou ne pas en mettre trop tôt. Le pois est parfait mais il est très dispendieux comparativement à l’avoine et au barley…. Tu travailles avec ta tête et espère que la température sera parfaite pour envoyer les ours au trou le plus tôt. Pour l’orignal, sa vite est toujours une question de curiosité, il ne colle jamais sur un appât .

pas juste des chevreuils

Qouique le territoire est principalement reconnu pour la quantité et la qualité des chevreuils, de temps à autre, une petite harde de wapitis jalonnent les forêts du sud et se laissent prendre en photo.

ça commence à brasser…un peu

Un petit peu de chamaillage avant le repas… Souvent dans des secteurs où le sexe ratio est bien balancé, plusiers bucks se rencontrent sur un appât ou dans un bon champs agricoles et on en profite pour bien rappeler à tous l’ordre sociale établie. De cette manière, les problèmes d’agression majeurs sont évités pendant le rut.

presque là

Voici un exemple de la capacité d’adaptation du chevreuil. Nous sommes au centre d’un immense bloc de plusieurs km2 de pin gris et d’épinettes noires et blanches, pas tout à fait l’habitat de premier plan pour le chevreuil mais il semble que ces derniers ont trouvé des raisons valables de s’installer dans le secteur. À l’occasion il faut passer par dessus le type d’habitat pour aller voir de ses propres yeux.