Réunion printanière

Mon chum Martin m’avait fait part de ces nombreux amis sur sa terre. Le printemps ses salines sont souvent visitées par tous les habitants du secteur. Une belle place pour rencontrer la future relève et même la chance d’avoir un petit lunch rapide pour d’autres.

photo30octaphoto30octbphoto30octc

Menu varié

Les castors mangent très peu de bois en été. Les herbes aquatiques variées constituent la majorité du menu. Les nénuphars sont une très grande part de ce menu quand le cours d’eau en est bien nanti.

force

force

force

Une passe

Cette fin d’étang a payé plusieurs mâles matures sans appât. Simplement parce que c’est une passe logique au bout d’un étang au pied d’une montagne qui sert régulièrement de dortoir à chevreuil.

photo25

Un gros et un petit

Voici un petit de l’année d’environ 40 lbs au plus et un gros adulte de facilement au dessus de 200 livres. Le petit avait surement une mère aux alentours et le gros pourrait être la mère mais dans les deux cas, je n’ai pas de photos de l’autre.

MIDDLE DETECTION

MIDDLE DETECTION

La famille voyage

Les jeunes loups coyotes ont commencé à voyager avec leurs parents. Les castors seront les premiers à passer au cash suivi des chevreuils… Ça annonce une saison de trappe intéressante sur notre terre.

MIDDLE DETECTION

MIDDLE DETECTION

Une beauté

C’est pas tout le monde qui aime les serpents. Voici un serpent d’eau. Je peux vous certifier que nous en avons beaucoup et que nous ne les aimons pas plus qu’il faut.

photo22aphoto22b

Les enfants

Ça ne vous rappelle pas vos propres enfants. Ça prend toujours deux individus pour décoller une chicane et il y a toujours un plus fort et un plus faible. Renardeaux sur notre terre 6 ans passés

photo21

Les dates 2016

C’est le temps de commencer à parler à vos chums chasseurs et former un groupe. Cette année, investissez sur du vrai et économisez sur des babioles de rêve comme les sels, urines et appâts.

photo20

Ça commence tôt

Bien oui, quand il y a du buck dans le secteur ça peut commencer tôt à se chamailler. Une séquence de rattling plus douce et courte peut à l’occasion piquer la curiosité des mâles avoisinants. Il faut au moins l’essayer une fois de temps à autre si vous avez quelques beaux mâles dans le secteur.

photo19