Une mauvaise capture

Le trappage du castor amène son lot de prises accidentelles. Les rat-musqués et les loutres sont les plus communes. Certaines années sans trapper la loutre, j’en ai capturé une dizaine. Toujours content mais à l’occasion lorsque le déclencheur du conibear est positionné pour des castors et que c’est une loutre qui passe en premier, la frappe des mâchoires n’est pas à la bonne place sur l’animal et la mort fut plus lente.

photo20aphoto20bphoto20cphoto20d

Pas pire

Voici un buck qui semble pas si pire à première vue. J’aimerais quand même voir une photo de face et une photo avec une femelle pour avoir un comparatif de grosseur. Un autre deux à trois ans pourrait donner quelques choses de gros…

force

Le plaisir

Une des caractéristiques les plus connues des loutres est définitivement le côté enjoué de ce mammifère. Une chose évidente à photographier. Ce qui fût saisit sur cette séquence.

force

Pas d’erreur

Voici à quoi ressemble un cas de prédation en hiver sans trouver la carcasse directement sur les lieux. Un chevreuil qui s’est fait avoir par une gang de coyotes sur le bord d’un lac gelé.

photo17

Ça promet

Nous serons en business rapidement car beaucoup de femelles ont eu deux faons et plusieurs ont même eu deux faons mâles à la pourvoirie. Pas de photo de femelles avec deux faons femelles pour le moment.

MIDDLE DETECTION