Fascinant!

force

force

force

force

Un oiseau aussi grand et aussi gracieux mais si peureux. Un jour, j’ai eu la malchance de prendre un héron bleu dans un piège à vison. Il avait une patte de complètement détruite et plusieurs plumes d’arrachées. J’ai dû le sacrifier mais j’ai resté surpris du poids de l’oiseau. J’ai compris toute la signification de l’expression: Léger comme une plume. Lorsqu’on voit un héron plané des centaines de mètres durant à environ un pied au dessus de l’eau, c’est parceque c’est bâti comme un planeur; 6 pieds d’aile et une livre de plume.

L’eau en photo

img623 DSC_2238

L’eau en photographie de la nature peu venir d’en haut quand il pleut comme avec le portrait de castor. J’ai pris cette photo sur notre terre pendant une averse importante mais j’avais prévu le coup et j’utilisais un gros parapluie de golf pour protéger mon appareil. Tandis que l’orignal a propulsé son eau à chaque fois qu’il ressortait sa tête du lac pour manger ces plantes aquatiques; dans ce cas la lumière de fin de journée a rehaussé le portrait. Dans les deux cas,l’eau a été arrêté à l’instant de la prise de photo ce qui n’est pas toujours le cas.

Parti pour un lunch

force

force

force

force

Changement d’étang pour une heure; les becs-scies commun couvrent beaucoup de surface avec les portées. Un profil très aérodynamique leurs permettent d’avancer rapidement en nageant sur l’eau et sous l’eau.

Même billot, différentes espèces.

PICT0506 PICT0422 PICT0400

La magie de la nature et de Spypoint. De par la disposition de ce billot, jamais je n’aurais pu prendre d’aussi bonnes photos de ces espèces de canard avec une vrai caméra et de puissants téléobjectifs. Canards des bois ou Branchu, becs-scie commun et morillon à collier.

C’est pas de l’amour…..

img575

Il est toujours assez facile d’errer vers des descriptions qui rapprochent celles des comportements humaines surtout à la vue d’une simple photo. Certes une belle photo de la St-Valentin particulièrement pour un couple de chasseurs…. Mais la réalité est tout autre. Une reconnaissance d’odeur et un échange d’hormone au travers un petit groupe de chevreuils qui se connaissent  très bien. J’ai pris cette photo au village de Port-Menier en octobre.

Difficile

_DSC0244

Voici un exemple parfait à ne pas faire et un manque de connaissance. Ce champ est bâti beaucoup trop près d’une zone de couchage au sud -est ( les conifères) et de protection contre le mauvais temps . Les chevreuils peuvent attendre la noirceur pour sortir un peu car c’est très près. Comme ce n’est pas assez, l’accès au champ est à mauvais vent dominant (Ouest et nord-ouest) et la zone de couchage est du mauvais coté du champ par vent dominant, les chevreuils auront toujours la chance de détecter les dangers. Mal pensé, manque de connaissance et vouloir sauver des sous ….. je ne sais pas mais je sais que ce sera toujours difficile à chasser.

De nouveaux mesureurs …bientôt

DSC04049

André Beaudry, certainement le mesureur canadien et québécois qui a fait progresser le plus le système de mesurage B&C est en train de mesurer un buck de la région du Bic avec le défunt taxidermiste Georges Landry. Selon André, B&C Club va venir former une vingtaine de nouveau mesureurs en août au Québec et en Ontario. À suivre
542754_10151816275270558_7711711_n

Voici quelques super bucks du Nouveau Brunswick…. ils n’ont pas juste des gros orignaux nos voisins.

Un Frotteur….

DSC00457

Il y’a pas mal de bucks que j’ai fait récolté au courant de ma carrière que peu de gens ont vu. Disons que je ne chasse pas beaucoup pour exposer mes faits et armes. Je chasse et guide parce que ça me permet d’être en forêt sur de grandes périodes de temps, continuer à apprendre sur quelques sujets qui me tiennent à coeur comme le chevreuil bien sûr mais aussi les canidés, les castors et les habitats qui relient tout ce beau monde. Ce buck fut récolté par mon chum Pierre Chabot au début d’un séjour dans l’ouest sous la tente. Il était un actif  »frotteur » et malgré son âge d’au moins 5.5 ans car je l’avais vu les deux années précédentes, il n’avait pas développé un très gros panache et dépassait à peine 200 lbs vide.
DSC00460

Au Missourri 223BC, cette année

223 missourri

Dans le milieu d’un champ de soya d’une densité inégalée au nord comme chez nous. Le mid-ouest américain ne peut plus être égalé en terme de qualité de buck. Aussitôt qu’un chasseur peut contrôler la pression de chasse sur quelques centaines acres (500 plus), il peut arriver n’importe quoi si il est proche du soya et du maïs.

Connaître les oiseaux

img053

Vers l’âge de 12 ans à mon école, j’avais le choix de suivre un cours d’ornithologie ou un cours de Dactylographie. Mes parents souhaitaient que j’apprenne à taper de la bonne manière. J’ai décidé d’apprendre à reconnaître et nommer les oiseaux de la bonne manière. Aujourd’hui, mon choix serait encore le même. Je tape à deux doigts et à l’occasion trois ou quatre.

mac

Mais à chaque jour de ma vie, j’entends et je vois des oiseaux qui me rappelle la beauté et la fragilité de la nature qui nous entoure. Je vais en forêt et jamais je ne fais une mauvaise sortie car je vois toujours un oiseau que je connais et qui me donne des informations sur l’ambiance de la place. Ça m’aide même à la chasse. Évidemment, j’ai développé ma vie et ma carrière autour de la nature et ça m’a donner la chance de toucher à la photographie de la nature. Deux beaux souvenirs pour moi à mes débuts en photographie. L’Eider à duvet et les macaques moines sont des espèces communes pour le moment mais qui peuvent rapidement devenir en danger avec la vitesse que les océans sont vidés et l’augmentation importante du plastique résidu qui flotte en mer. Deux photos que j’ai prises en Basse-Cote Nord vers St-Augustin.