Comment les oiseaux survivent à l’hiver glacial du Canada

Une mésange à tête noire.

Les mésanges entrent en hypothermie pendant les nuits les plus glaciales de l’hiver.9SC_2834

Traverse pour animaux sur la route 175; je me questionne…

Voici un très condensé article d’un reportage au années lumières à Radio-Canada. Pour réduire au minimum les rencontres entre animaux et véhicules, des scientifiques ont mis au point des techniques innovatrices dans la réserve faunique des Laurentides. La journaliste Chantal Srivastava nous fait visiter certains des passages fauniques situés sur la route 175 entre Québec et le Saguenay–Lac-Saint-Jean – de véritables autoroutes empruntées par la grande et la petite faune.

Quelques statistiques pour comprendre l’importance du phénomène (recueillies sur les routes des États-Unis) :

  • Toutes les 26 secondes, un animal est frappé par un véhicule;
  • On dénombre 200 morts et 26 000 blessés chez les humains par année à cause d’une collision avec un animal;
  • Au moins un million de bêtes meurent chaque année sur les routes.
Un renard traverse le passage avec son petit.
Certains animaux semblent enseigner à leurs petits comment utiliser les passages.   Photo : Université Concordia

Ma question est la suivante. Je comprends très bien que le but est de préserver des vies humaines dans des secteurs à force achalandage faunique. Par contre, il ne semble actuellement pas exister d’étude qui s’intéresse à l’augmentation importante de la rencontre entre les proies et les prédateurs. C’est un peu le goulot d’une entonnoir.

Depuis 3 ans, j’ai plus de 100000 heures de caméras de surveillance sur une dizaine de barrages à castor. Ce sont un peu des entonnoirs naturels comme les traverses sur les autoroutes. Quoique dans la nature, les prédateurs sont toujours plus nombreux que les proies, mes photos et vidéos provenant de ces caméras pourraient me laisser croire du contraire tellement le débalancement est important en faveur des prédateurs. Est-ce que les clôtures sur le bord des autoroutes ne favorisent  simplement pas l’augmentation du succès de chasse des prédateurs à un point tel que les grands ongulés et autres proies de format moyen en viennent tout simplement à éviter ces secteurs un peu comme sur les barrages à castors?

spypoint

spypoint

spypoint

spypoint

Plus d’air frais

DSC00604

Une petite marche de santé avant hier pour vérifier quelques caméras de surveillance qui étaient là depuis 3 mois sans visite. Quelques très belles séquences vidéos de qualité et du comportement animal en quantité. Hee haa. Je m’en viens avec mon produit bientôt….. En attendant, voici le paysage d’une des étangs sur la couronne près de chez nous. La roche a 15 pieds de haut.

 

La perfection en forêt

DSC00026 copy DSC00027 copy

Une super ligne de tir entre deux habitats de qualité dont l’une a subi une coupe d’éclaircie commerciale dans une sapinière à bouleaux blancs denses. Deux ans de patience et il ne restera qu’à chasser la ligne en haut ou en bas selon le vent… Pas besoin d’appâts que de la patience.

Beaucoup d’avantage…

Screen Shot 2017-12-11 at 07.31.06

Pour un cadeau de dernière minute, non seulement vous apprendrez à une vitesse inégalée mais vous sauverez dans votre vie de chasseur en produits inutiles plus que le prix du stage

spypoint

spypoint

spypoint

spypoint

Les champs nourriciers sont attrayants pour bien plus que des chevreuils.

Joyeux Noël à tous.

PICT0405 copy PICT0406 copyL’objectif

Un ami a la chance de chasser ce buck jusqu’au 31 décembre ou avant en Ontario. Il a des photos de ce bucks depuis 4 ans. On peut certainement dire qu’il est mature et mûr pour la récolte.