L’urubu à tête rouge

spypoint

spypoint

Cherchant leur pitance à l’aide de leur nez en captant les vapeurs de méthane ( gaz qui se forme lors de la décomposition de la viande), les urubus sont des nouveaux arrivant au Québec, le premier nid fut découvert environ 30 ans passés. Ce sont parmi les rares oiseaux qui bénéficient du changement climatique. Dans le cas présent comme j’avais aussi le mode vidéo sur ma caméra, j’ai pu constater qu’ils ont fait une mauvaise lecture des odeurs en mélangeant le méthane de la décomposition des boues du barrage avec celle d’un potentiel animal.