Inquiétant!

DSC_1209 copy

Voici une petit vision aérienne du phénomène nord-ouest ontarien. La déforestation accélérée des forêts privées pour y planter du soya et du maïs. Aucune restriction est actuellement en place. Aussitôt que le sol est arable sous la forêt, les spéculation agricole achètent à gros prix, les bulldozers et pelles mécaniques entrent et on fait le ménage. Au diable la diversité végétale et animale, l’agriculteur a le droit de cultiver sa terre. Disons que l’on se dirige vers un mur écologique rapidement. Même le très adaptable chevreuil commence à sentir les effets; mortalité accrue en hiver, augmentation du nombre de prédateurs et du succès de capture de ces derniers et finalement augmentation de la pression de chasse dans les zones forestières de plus en plus petites.