presque là

Voici un exemple de la capacité d’adaptation du chevreuil. Nous sommes au centre d’un immense bloc de plusieurs km2 de pin gris et d’épinettes noires et blanches, pas tout à fait l’habitat de premier plan pour le chevreuil mais il semble que ces derniers ont trouvé des raisons valables de s’installer dans le secteur. À l’occasion il faut passer par dessus le type d’habitat pour aller voir de ses propres yeux.